Animaux microscopiques

Couverture du livre sur les animaux microscopiques

À partir du livre Les mondes invisibles des animaux microscopiques – Hélène Rajcak et Damien Laverdunt – ACTES SUD junior

J’ai classé ici les exemples « d’animaux microscopiques » cités par ces auteurs au sein de la CLASSIFICATION DU MONDE VIVANT en six règnes [et entre crochets : les milieux où on peut les trouver] :

Rappel de l’ordre de la classification des êtres vivants :

  • RÈGNE
    • EMBRANCHEMENT
      • CLASSE
        • ORDRE
          • FAMILLE
            • GENRE
              • ESPÈCE

  • Bactéries : organismes unicellulaires mesurant environ 1 µm et ne possédant pas de noyau, premières formes de vie sur la Terre, nourriture abondante pour nombre d’animaux microscopiques.
  • Archéobactéries
  • Protistes : organismes aquatiques unicellulaires possédant au moins un noyau.
    • Radiolaires : possèdent de multiples tentacules rayonnantes perçant à travers une structure perforée. [Plancton marin, fonds marins]
    • Ciliés : possèdent une bouche, corps recouvert de cils permettant le déplacement.
      • Tintinnides : vivent dans un abri en forme de trompette. [Plancton marin]
      • Paramécies : forme ovale. [Mares tempérées]
      • Vorticelles : allure de petites clochettes à ressorts. [Mares tempérées]
    • Foraminifères : possèdent une coquille. [Plages de sable, fonds marins]
    • Amibes : corps mou pouvant se déformer, tentacules appelées pseudopodes, peuvent capturer et digérer des bactéries ou des diatomées. [Mares tempérées]
    • Euglènes : de couleur verte, se déplacent grâce à un flagelle, peuvent passer d’un mode d’alimentation végétal (photosynthèse) à un mode d’alimentation animal (ingestion). [Mares tempérées]
  • Champignons
    • Aspergillus repens : colonise les matelas et les oreillers, rend comestible nos squames pour les acariens. [Lits des humains]
  • Règne végétal
    • Algues
      • Diatomées : petites algues unicellulaires. [Plancton marin, plages de sable]
        • Diatomée navicula : nourriture principale du zooplancton d’eau douce (ostracodes, copépodes). [Mares tempérées, rivières tempérées]
    • Mousses : pas de racines, leurs feuilles retiennent à leur surface une fine couche d’eau. [Mousses des forêts tempérées]
  • Règne animal
    • Sous-règne des Protozoaires (Amibes, Trypanosomes, Trichomonas, Toxoplasmes, Paramécies…)
    • Sous-règne des Métazoaires
      • Embranchement des Chétognathes : vers prédateurs ayant un corps en forme de torpille. [Plancton marin]
      • Embranchement des Spongiaires (Éponges…)
      • Embranchement des Cnidaires (Hydres, Méduses, Coraux, Anémones de mer…)
        • Hydres ou Polypes d’eau : carnivores consommant les crustacés du zooplancton capturés par leurs tentacules urticants, fixés sur les végétaux par un pied collant, capables de régénérer des parties de leur corps. [Mares tempérées]
        • Hydroméduses : méduses marines de très petite taille. [Plancton marin]
      • Embranchement des Plathelminthes ou Vers plats : corps allongé et aplati (Planaires, Douves, Ténias…).
        • Classe des Turbellariés
          • Planaires : vers plats à déplacement ondulé, capturent leurs proies avec leurs cils ventraux, l’enrobent de liquide digestif et l’absorbent avec leur bouche située au milieu de leur corps. [Rivières tempérées]
        • Classe des Cestodes
      • Embranchement des Némathelminthes
        • Classe des Nématodes ou Vers ronds (Ascaris, Oxyures, Filaires…) : petits vers à la peau lisse. [Plages de sable, fonds marins, sols des forêts tempérées, mousses des forêts tempérées]
      • Embranchement des Gnathostomulides : vers marins au corps recouvert de cils et possédant de puissantes mâchoires. [Fonds marins]
      • Embranchement des Gastrotriches : vers aveugles, possédant des cils tactiles autour de la bouche, se nourrissant d’algues unicellulaires. [Plages de sable, mares tempérées]
      • Embranchement des Kinorhynches : surnommés Dragons de vase, ce sont des animaux extrémophiles. De multiples épines recouvrent leur corps. [Fonds marins]
      • Embranchement des Loricifères : ressemblent à des vases d’où sortent de longues et fines épines, résistent au manque d’oxygène des profondeurs marines et peuvent vivre jusqu’à – 3000 mètres. [Fonds marins]
      • Embranchement des Rotifères : créatures télescopiques chasseuses de bactéries, tête équipée de deux couronnes ou « roues » de cils tournant en sens contraire et créant un courant apportant la nourriture à leur bouche équipée d’une puissante mâchoire appelée mastax, pied escamotable, peuvent se mettre en vie latente (dormance). [Mousses des forêts tempérées]
        • Rotifère Brachionus : mobiles. [Mares tempérées]
        • Rotifère Philodina : fixés sur une algue ou une pierre. [Mares tempérées]
      • Embranchement des Annélides ou Vers annelés : corps segmenté couvert de poils qui leurs servent à ramper.
        • Classe des Polychètes ou Vers annélides : gros vers voraces possédant de nombreuses paires de parapodes disposées le long de leur corps, leur permettant de nager et de s’enfouir dans le sable. [Fonds marins]
        • Classe des Oligochètes
          • Lombric ou Ver de terre : ver annelé à la musculature puissante, avale la terre et la rejette une fois digérée. [Sols des forêts tempérées]
        • Classe des Achètes (Sangsues)
      • Embranchement des Mollusques
        • Classe des gastéropodes (Escargots, Limaces)
          • Bigorneaux [Larve véligère dans le plancton marin]
          • Nérite des rivières : petit gastéropode d’eau douce. [Rivières tempérées]
        • Classe des Bivalves ou Lamellibranches (Moules, Huîtres…)
          • Pisidies : moules d’eau douce de très petite taille. [Rivières tempérées]
        • Classe des Céphalopodes (Seiches, Calmars, Poulpes…)
      • Embranchement des Arthropodes : pattes articulées et squelette extérieur au corps (carapace protectrice appelée cuticule ou exosquelette) avec nécessité de mues.
        • Sous-embranchement des Chélicérates : chélicères et pédipalpes (paires de pattes-mâchoires).
        • Classe des Arachnides (Araignées, Scorpions, Pseudo-scorpions, Acariens…) : 4 paires de pattes et une paire de chélicères (crochets près de la bouche).
          • Sous-classe des Pseudo-scorpions : carnivores utiles, réduisant le nombre d’Acariens, de Psoques, de larves de Mouches. [Cuisines, habitat en milieu tempéré, sols des forêts tempérées]
          • Sous-classe des Acariens : contrairement aux araignées, leur corps n’est pas séparé en deux parties.
            • Hydracariens : de couleur rouge, pattes poilues et griffues pour s’accrocher aux pierres des rivières. [Rivières tempérées]
            • Halacariens : carapace résistante. [Plages de sable]
            • Dermatophagoides pteronyssimus : espèce d’Acarien des poussières la plus familière, pullulant en toute discrétion dans nos intérieurs, se nourrissant de nos squames. Ses excréments sont à l’origine d’allergies pulmonaires. [Lits des humains, cuisines, habitat en milieu tempéré]
            • Dermatophagoides farinae : autre espèce d’Acarien des poussières. [Cuisines, habitat en milieu tempéré]
            • Cheyletus eruditus : principal prédateur de Dermatophagoides pteronyssimus, possède deux puissantes pinces à l’avant du corps. [Lits des humains]
            • Tiques : acariens de grande taille, s’attachent fermement à la peau en enfonçant leur rostre formé de pinces acérées et injectent une salive anesthésiante. Peuvent se gonfler de sang jusqu’à 600 fois leur poids. [Attaque de la peau humaine]
            • Sarcopte de la gale : creuse des petits sillons sous la peau pour y pondre ses œufs. [Attaque de la peau humaine]
            • Aoûtat : larve d’acarien, de couleur rouge, piquant la peau pour y injecter une salive digérant les cellules, qu’elles ré-aspire ensuite avec une sorte de trompe. [Attaque de la peau humaine]
            • Demodex foliculorum : acarien à l’apparence de ver, muni de 8 pattes, résidant sur le visage et se nourrissant de cellules mortes et de sébum. [Attaque de la peau humaine]
            • Acarien des fruits secs [Cuisines, habitat en milieu tempéré]
            • Ciron ou Acarien du fromage [Cuisines, habitat en milieu tempéré]
            • Acariens oribates : carapace ronde et très résistante, découpent les feuilles mortes. [Sols des forêts tempérées, mousses des forêts tempérées]
            • Acariens gamasides : prédateurs. [Sols des forêts tempérées]
        • Sous-embranchement des antennates ou mandibulates : antennes et mandibules.
        • Classe des Crustacés : antennes, 5 paires de pattes, cuticule en forme de carapace.
          • Sous-classe des Branchiopodes
            • Cladocères ou Puces d’eau (Daphnies…) : carapace transparente, nombre de segments très réduit avec thorax et abdomen fusionnés, déplacements saccadés permis par les mouvements de leurs antennes très développées. [Mares tempérées]
          • Sous-classe des Ostracodes : bruns, protégés par une carapace ressemblant à une moule minuscule, nourriture de poissons et de larves d’insectes. [Plancton marin, mares tempérées, rivières tempérées]
          • Sous-classe des Cirripèdes (Balanes)
          • Sous-classe des Mystacocaridas : corps allongé et transparent, longues antennes poilues, œil unique. [Plages de sable]
          • Sous-classe des Copépodes : ont une allure de minuscules crevettes. [Plancton marin, rivières tempérées]
            • Copépodes harpacticoïdes : nagent avec leurs antennes, œil unique. [Plages de sable, fonds marins]
            • Copépodes calanoïdes : très longues antennes. [Mares tempérées]
            • Copépodes cyclopoïdes : femelles avec deux poches latérales contenant leurs œufs. [Mares tempérées]
          • Sous-classe des Malacostracés
            • Ordre des Isopodes
              • Cloporte commun : crustacé vivant uniquement sur terre, décompose la matière végétale, peut se rouler en boule pour se protéger de ses prédateurs. [Sols des forêts tempérées]
            • Ordre des Amphipodes
              • Gammares : animaux fouisseurs semblables à de petites crevettes. [Plages de sable]
            • Ordre des Décapodes
              • Crevettes [Larve zoé dans le plancton marin]
              • Crabes [Larve mégalope dans le plancton marin]
        • Classe des Myriapodes (Mille-pattes…)
          • Lithobie à pinces : très commune, fuit la lumière, rapide prédatrice au corps brun. [Sols des forêts tempérées]
        • Sous-embranchement des Hexapodes : 3 paires de pattes et corps segmenté en trois parties (tête, thorax, abdomen).
        • Classe des Insectes
          • Ordre des Éphéméroptères :
            • Éphémères : leurs œufs s’accrochent aux cailloux de la rivière par un filament, leurs larves plates qui muent plusieurs fois sur plusieurs années se réfugient dans le gravier du fond de la rivière, s’accrochent avec leur pattes griffues et se nourrissent de diatomées, les adultes s’envolent et ne vivent quelques heures. [Larves dans les rivières tempérées]
          • Ordre des Psocoptères
            • Psoques ou Poux des livres [Cuisines, habitat en milieu tempéré]
          • Ordre des Trichoptères
            • Trichoptère à fourreau : insecte ailé proche des papillons, sa larve sécrète une salive collante pour se tisser un abri avec les matériaux du fond des rivières (grains de sable, brindilles, morceaux de coquillages). [Larves dans les rivières tempérées]
          • Ordre des Diptères
            • Moustiques : hématophages injectant une substance allergisante et pouvant transmettre des maladies. [Attaque de la peau humaine]
              • Chaoborus crystallinus [Larves dans les mares tempérées]
            • Simulies : petits moucherons, leurs larves se fixent en groupe sur les rochers de la rivière avec la ventouse de leur pied et recueillent les diatomées et animaux du plancton avec de petits éventails près de leur bouche. [Larves dans les rivières tempérées]
          • Ordre des Aphaniptères
            • Puce d’homme : hématophage ayant quasiment disparu en Europe. [Attaque de la peau humaine]
            • Puce du chien : hématophage pouvant aussi mordre l’homme. [Attaque de la peau humaine]
            • Puce du chat : hématophage pouvant aussi mordre l’homme. [Attaque de la peau humaine]
          • Ordre des Hyménoptères (Abeilles, Guêpes…)
            • Fourmi rousse des bois [Sols des forêts tempérées]
          • Ordre des Coléoptères
            • Vrillette du pain (et sa larve) [Cuisines, habitat en milieu tempéré]
        • Classe des Collemboles (Cf. collembolles.fr) : possèdent un organe de saut leur permettant d’échapper à leurs prédateurs, appelé furca. [Sols des forêts tempérées, mousses des forêts tempérées]
          • Collembole des neiges : résiste à des températures glaciales.
      • Embranchement des Tardigrades : appelés aussi Oursons d’eau, possèdent 8 pattes munies de griffes adhésives, résistants aux conditions extrêmes (températures extrêmement élevées), peuvent entrer en vie latente en se déshydratant jusqu’à perdre 99 % de leur eau (cryptobiose). [Plages de sable, mousses des forêts tempérées]
      • Embranchement des Échinodermes (Étoiles de mer, Oursins…)
        • Oursins [Larve pluteus dans le plancton marin]
      • Embranchement des Vertébrés
        • Classe des Cyclostomes (Lamproies…)
        • Classe des Chondrichthyens (Requins, Raies, Torpilles…)
        • Classe des Ostéichthyens (Poissons osseux…)
        • Classe des Amphibiens (appelés aussi Batraciens)
        • Classe des Reptiles
        • Classe des Oiseaux
        • Classe des Mammifères

(Classification évidemment non exhaustive)